Archives

Recommandé

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.

Il y a 14 ans, je m’embarquais avec mon conjoint dans un projet d’entreprise offrant une solution de marketing par courriel. Je me rappelle très bien l’époque parce que j’étais alors enceinte de mon quatrième enfant, alors que j’étais toujours dans les six mois de congé de maternité de mon troisième enfant. Eh oui, nous n’avions droit qu’à six mois de congé de maternité à l’époque.

Notre quatrième enfant est donc né en 2000, exactement un an et deux semaines après le troisi&egraegrave;me. Un saut en 2013 et mes bébés sont maintenant des ados (13 et 14 ans). Tellement de choses ont changé depuis leur naissance. Je voulais prendre le temps de regarder en arrière et voir si le marketing par courriel a lui aussi grandi.

Nous avons tenu notre premier kiosque à un salon commercial en 2000 et nous nous sommes littéralement sentis comme des extraterrestres. Les gens nous regardaient et nous jugeaient étranges car ils ne croyaient pas que le marketing par courriel deviendrait un outil aussi utile, et encore moins un puissant outil marketing.

 

Le marketing par courriel: retour en 2000

À cette époque, nous avions à travailler avec :

  • Listes de contacts de base – Nous travaillions avec des listes qui ne contenaient majoritairement que l’adresse courriel et nous étions heureux lorsque nous trouvions une liste avec le prénom et le nom du contact.
  • Acquisition de contact générique – Nous utilisions un robot automatisé pour collecter des adresses sur Internet.
  • Design de base – Les courriels étaient envoyés en version texte uniquement.
  • Aucune personnalisation – Il n’y avait aucune personnalisation ou élément spécifique pour les campagnes courriel. Un volume important était l’objectif.
  • Suivi de base – Nous avons ajouté un outil de suivi des liens quelques mois après avoir lancé le produit.
  • Gestion des inscriptions – C’était une fonction de base selon un statut actif ou inactif.
  • Environnement de lecture – Aucun téléphone intelligent, la seule façon de lire un courriel était sur un ordinateur.

Lorsque je regarde ces dernières années, c’est incroyable de voir à quel point le marketing par courriel a grandi!

 

Le courriel évolué en 2013

  • Listes et bases de données complexes – Nous collectons et gérons maintenant des données provenant de sources multiples, à la fois hors ligne et en ligne à partir de systèmes CRM et transactionnels, de suivi sur les sites Web et plus encore. Nos clients ont une vue 360 degrés de leurs contacts.
  • Acquisition de contact basée sur les permissions et la pertinence – Nous n’utilisons plus de robots pour collecter les contacts et une loi anti-pourriels a récemment été introduite au Canada afin de gérer la façon dont les entreprises recueillent et utilisent les données de contact. Nous aidons nos clients à gérer et suivre leur collecte de données et à utiliser les meilleures pratiques marketing en envoi de courrier électronique afin de respecter la loi et de leur assurer des contacts pertinents.
  • Design – Les campagnes de courriels HTML sont les plus efficaces et les entreprises doivent adapter leurs conceptions à toutes les plateformes de courriels disponibles.
  • Personnalisation – Au cours de l’évolution du marketing par courriel, nous avons pu ajouter des informations de contact à des stades très précoces. Nous pouvons maintenant ajuster la copie de courriel pour le rendre plus pertinent et personnalisé pour chaque client en utilisant du contenu conditionnel. Par exemple, en utilisant des informations telles les derniers produits achetés ou le nombre de points disponibles.
  • Suivi – Nous pouvons suivre, non seulement les clics et taux d’ouverture d’un courriel, mais aussi le taux de conversion. Les outils de pointage (scoring) aident à gérer ces données et à créer des indicateurs et des tables d’information à utiliser pour envoyer des messages plus personnalisés, basés sur les comportements et intérêts.
  • Gestion d’abonnements – Nous voyons de plus en plus de centre de préférences. Les clients peuvent vous dire quelle sorte de courriel ils veulent recevoir et à quelle fréquence (une fois par semaine, une fois par mois, quel type, seulement les infolettres, etc.)
  • Environnement de lecture – Nous pouvons maintenant créer des courriels adaptatifs qui s’ajustent à un format de téléphone intelligent ou une tablette. Nous devons aussi penser aux clients qui cliquent sur les liens avec leurs doigts.

À ce stade, je pense que le marketing par courriel a évolué plus loin que l’adolescence. C’est aussi plus facile à gérer! Cela dit, je suis sûre que nous avons encore beaucoup à découvrir dans les prochaines années.

Ceci me rappelle une discussion que j’ai eue il y a plus de cinq ans avec l’une des spécialistes des médias sociaux les plus réputés à Montréal. Lors d’un cocktail, elle m’a demandé si je pensais à un nouveau modèle d’affaires parce qu’elle croyait que le marketing par courriel serait mort dans quelques années. J’étais certaine que ce n’était pas vrai, car à ce moment, je savais que nous avions encore beaucoup de travail à faire afin de personnaliser et de créer des campagnes par courriel plus pertinentes, et par la même occasion, augmenter le ROI du marketing par courriel.

La seule chose que j’ai pu lui dire à ce moment était que les médias sociaux étaient eux même de grands utilisateurs de courriels. Le marketing direct, la radio et la télévisions sont toujours utilisés de nos jours. Je suis certaine que nous aurons à garder un œil sur la façon dont ces outils marketing travailleront ensemble dans les prochaines années. Nous aurons besoin de chacun d’eux pour chaque stade de la commercialisation et du cycle client.

Lorsque je pense à ce que le marketing par courriel sera dans 15 ans d’ici, je me pose la question à savoir comment il peut devenir un meilleur outil de ROI et j’ai confiance, nous trouverons un moyen.