Archives

Recommandé

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!

 

Rendre le web mieux pour tous. C’est certainement un objectif louable. C’est d’ailleurs cette idéologie que met de l’avant Google avec son projet AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis quelques années. AMP est une initiative open source ayant pour objectif d’augmenter la rapidité de téléchargement du contenu interactif sur les pages web mobiles.

 

Pourquoi on en parle?

Parce qu’afin de moderniser le courriel et de permettre aux développeurs de créer une expérience plus engageante et interactive, Google a décidé d’étendre la technologie à Gmail, sa plateforme d’envoi de courriels.

AMP pour les courriels permettra d’accomplir des tâches comme remplir un formulaire, répondre à une invitation, défiler un carrousel ou prendre un rendez-vous directement dans le courriel. La technologie rendra également plus facile la mise à jour d’information en temps réel dans le courriel afin qu’elle soit toujours exacte lorsque l’utilisateur la consulte.

 

Bonne nouvelle ou pas?

Certains crieront « OUI » sans hésiter. Enfin, depuis le temps qu’on voulait de l’évolution dans nos courriels!

Mais pas si vite…

Oui, ça peut être pertinent et intéressant pour certaines situations. Par exemple pour Doodle, qui a développé un prototype qui permet de répondre à une demande de rendez-vous sans avoir à se rendre sur le site web.

Sur le même principe d’accomplissement d’une tâche précise, on pourrait permettre de donner une note de 1 à 5 étoiles à un produit par exemple.

Les agences de voyages sont probablement aussi excitées d’apprendre qu’AMP pour les courriels facilitera la mise à jour d’information et qu’elles pourront afficher des prix de vols et de chambre d’hôtel en temps réel pour le consommateur.

Par contre, est-ce que AMP pour les courriels permettra réellement de faire beaucoup plus de choses dans la boîte de réception que ce qu’on est déjà capable d’accomplir via les langages existants?

Et, en tant que marketeur, vous devez vous demander quel est vraiment l’objectif de votre courriel. Ne préféreriez-vous pas que les gens se rendent sur notre site web plutôt que d’être confinés à la boîte de réception? Ne voudriez-vous pas amener le visiteur là où il pourra obtenir une meilleure expérience de navigation et voir une plus grande offre de produits?

 

Le problème avec AMP

Ce qui fait grincer des dents avec l’annonce d’AMP pour les courriels, c’est qu’au lieu de mettre ses efforts à uniformiser l’expérience courriel à travers leurs différentes plateformes et applications, Google introduit une fragmentation de plus dans une industrie qui a déjà grandement besoin de standardisation. Ils ont essentiellement décidé de créer un quatrième langage au-delà des langages HTML, CSS et JavaScript existants.

Google a annoncé le support d’AMP pour Gmail pour plus tard cette année. Mais il est fort probable que les autres plateformes de services courriel ne seront pas prêtes à offrir le support (s’ils ont même décidé de l’offrir tout court!)

Gardons un œil sur le sujet et voyons ce que nous réserve ce projet pour le futur!