Campagnes marketing et omnicanal

4 conseils pour un objet de courriel irrésistiblement cliquable

Prenez une seconde et pensez à l’une des tâches que vous faites le plus souvent dans une journée de travail. Regarder vos courriels, n’est-ce pas? Et quel est le sentiment lorsque vous voyez une longue, loongue, looongue liste de courriels à ouvrir? Résignation?  Désespoir? Rage? Avec le temps, vous avez certainement perfectionné votre méthode de scan de votre boîte de réception débordante. Et POUF! Vous supprimez sans hésitation ces courriels qui proviennent d’expéditeurs dont vous n’avez rien à faire ou qui ont des objets sans intérêt. Ahhh, la satisfaction.

Mais considérez ceci: si vous êtes un marketeur, vos destinataires envisagent peut-être de torpiller vos messages ou de vous bannir au royaume du désabonnement en se basant uniquement sur l’objet du courriel. D’ailleurs, selon une étude, 47% des gens décident d’ouvrir un courriel en se basant uniquement sur l’objet[i].

En tant que spécialistes du marketing numérique, nous investissions beaucoup dans le design et le contenu de nos campagnes par courriel. Toutefois, il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir d’un objet bien conçu.

Alors comment pouvez-vous ressortir du lot de courriels et booster votre taux d’ouverture? Voici notre top 4 des conseils pour écrire un objet de courriel performant:

 

1. Pensez à l’objectif du courriel

Tentez-vous de vendre un produit ou un service? D’annoncer une nouvelle importante? Espérez-vous que l’on télécharge un document? Votre objectif dictera quelle information doit être incluse dans l’objet.

Mettez-vous à la place de vos destinataires. Pourquoi devraient-ils ouvrir votre courriel? Pourquoi devraient-ils s’en soucier? Soyez clair sur ce qu’il y a pour eux à l’intérieur.

Sans une valeur perçue dès le départ, les destinataires sont susceptibles de survoler vos courriels, au mieux. Il y a plusieurs façons d’arriver à démontrer la valeur. Par exemple, vous pouvez souligner un problème et fournir une solution ou encore offrir une promotion irrésistible et limitée dans le temps qui poussera les consommateurs à l’action. Donnez un avant-goût de certaines informations alléchantes trouvées dans vos contenus téléchargeables qui donneront envie d’en voir plus.

Exemples d'objets de courriels performants

 

2. Personnalisez

Il n’y a rien de pire que de recevoir un courriel de produits pour bébés alors que votre maison est remplie d’ados angoissés. Cet exemple est quelque peu exagéré, toutefois, la pertinence – dans l’objet et dans le contenu du courriel – est critique.

Séparez votre liste de courriels en vous basant sur les personas que vous avez créés, les segments de marchés, les préférences personnelles ou de quelconque façon que vous jugez la meilleure pour regrouper vos contacts. Vous adapterez alors sans doute le contenu de vos messages en conséquence. Mais n’oubliez pas l’objet du courriel! Disons que vous avez décidé de diviser votre liste en 4 groupes avec chacun des besoins et intérêts différents. Concevez un objet adapté pour chaque groupe afin qu’il sache pourquoi il reçoit votre courriel et quel en sera le bénéfice.

 

3. Ajoutez du « Oumph » et évitez le bla-bla!

Maintenant plus que jamais, les gens sont à court de temps et étourdis par le volume de courriels qu’ils reçoivent chaque jour.

C’est pourquoi les rédacteurs doivent travailler leur magie des mots de manière à ce que les lignes d’objet de vos courriels ne provoquent pas le « inbox blindness » (ie: défiler et supprimer). Captez l’attention des destinataires avec une question sans réponse, des statistiques choquantes, un sentiment d’urgence et de rareté ou avec une phrase amusante.

Utilisez des mots orientés vers l’action plutôt qu’une voix passive. Et même si vous voulez vous assurer que votre message soit à la hauteur de votre image de marque et de vos personas, il peut parfois être utile d’utiliser des buzzwords ou des termes ayant un impact émotionnel élevé.

Une mise en garde: évitez les objets trop poétiques et trop vagues. Il est bien de piquer la curiosité, mais pas au détriment de la clarté.

 

4. Faites des tests A|B

Ce n’est pas parce que vous vous félicitez d’avoir trouvé un objet intelligent et original qu’il fonctionnera. Les tests A|B ne servent pas juste à tester le contenu du courriel. Vous pouvez utiliser un contenu identique avec des objets variés et générer des taux d’ouverture très différents.

Avec l’A|B test, vous pouvez déterminer quelles variables résonnent auprès de vos destinataires.  Est-ce qu’ils préfèrent les objets courts ou longs? Est-ce qu’ils répondent favorablement lorsque vous incluez leur nom ou le mot « vous ». Est-ce qu’un ton humoristique ou plus direct fonctionne mieux? Jouez avec les différentes variables d’objet afin de savoir ce qui génère les meilleurs résultats.

Un dernier conseil concernant les tests A|B pour l’objet du courriel: assurez-vous que les conditions de test ne faussent pas votre perception des résultats. Les groupes de test doivent être égaux en nombre et être envoyés à la même heure et le même jour.

 

Trouver la recette pour concocter des objets de courriels efficaces n’est pas sorcier; toutefois, c’est bel et bien un art et une science. Si vous avez de la valeur, prouvez-le avec ces quelques mots cruciaux qui inciteront les gens à l’action. La dernière chose que vous voulez est de finir avec un objet qui dit « Infolettre mensuelle ».

 

[i] https://www.invespcro.com/blog/email-subject-lines-statistics-and-trends/

 

Vous désirez améliorer encore plus la performance de vos courriels ?

Suivez les conseils de ce livre blanc pour devenir, vous aussi, les experts de l’envoi de courriels!

Télécharger la ressource