Campagnes marketing et omnicanal

7 trucs pour réduire vos coûts de marketing par courriel

Si vous dirigez une entreprise ou êtes responsable des dépenses en communication et marketing, vous cherchez certainement tous les moyens possibles d’économiser de l’argent. Et l’exercice est particulièrement important si vous ne voulez pas perdre le contrôle et voir vos dépenses augmenter en flèche.

Le courriel n’est pas l’outil de marketing le plus dispendieux, mais si vous n’y prenez pas garde, vous pourriez dépenser de l’argent que vous auriez pu facilement économiser. 

Nous vous offrons donc 7 trucs pour diminuer les coûts de votre marketing par courriel!

 

 

1. Utilisez des modèles 

La création d’un courriel, pour ceux qui en font beaucoup, peut prendre beaucoup de temps. En plus, plusieurs des étapes pour le monter sont répétitives. Le truc? Utiliser des modèles pour faciliter votre vie. Il existe différentes approches à suivre quand vient le temps d’utiliser des modèles:

Prémonté

Rien de nouveau, la plupart des fournisseurs de solution d’envoi de courriels fournissent des modèles de message, parfois même selon des thématiques. Suffit de les ajuster selon vos besoins, mais cela peut quand même demander du travail. Il faut mentionner qu’il est plutôt répandu de laisser les utilisateurs monter leur courriel à l’aide d’un outil de type glisser-déposer, pour y placer les éléments, sélectionner les couleurs et la police, etc. Ceci rend quand même la tâche plus évidente. 

Gabarit

Dans le cas où un courriel est souvent recopié pour partir une nouvelle création, et qu’il répond à vos besoins, pourquoi ne pas l’enregistrer comme gabarit? Beaucoup de solutions offrent cette possibilité, mais la flexibilité de ces modèles reste plus malléable dans certaines solutions comparées à d’autres. 

Sur mesure

Les modèles complètement sur mesure sont un peu moins répandus. Il s’agit de programmer, autant le contenant que le contenu, des aspects qui sont spécifiques à votre marque. Pour vous illustrer ce à quoi ressemble la résultante, vous verrez dans l’image plus bas que le modèle monter pour notre propre équipe marketing contient une liste à puce au visuel sur mesure. Ceci fait en sorte que chaque fois que je glisse ce bloc dans mon courriel, le rendu est appliqué automatiquement et m’évite du travail répétitif de correction. Ces blocs sur mesure, dans Dialog Insight, peuvent être créés de multiples façons et sont vraiment intéressants à utiliser. 

Modele_liste a puce

Voici quelques étapes pour vous guider:

  • Travaillez avec un(e) graphiste afin d’évaluer les éléments de marque qui seront dans vos courriels
  • Donnez-lui le mandat de monter une ou plusieurs maquettes. Vous pouvez aussi monter ce que j’appelle un modèle master, qui contiendra tous les blocs possibles que vous avez tendance à utiliser. À titre d’exemple, chez Dialog Insight, nous avons ce modèle master en 4 couleurs (pour représenter celles de notre marque). Tous les blocs qui se retrouvent à l’intérieur sont identiques, donc nous n’avons pas à nous casser la tête lorsque vient le temps de choisir celui qui nous intéresse (à part pour la couleur!). 
  • Passez par un intégrateur afin que ces modèles soient configurés dans l’outil. 

Bien qu’il s’agisse d’un projet qui engendre des dépenses au tout début, il s’agit bien souvent d’une dépense unique qui vous fournira les modèles les plus professionnels, flexibles et visuellement accrocheurs que vous pourrez utiliser pour bien longtemps. 

 

 

2. Utilisez des modèles bilingues

Ce truc s’adresse peut-être qu’aux utilisateurs de la plateforme Dialog Insight, mais elle offre la possibilité de construire des modèles qui sont bilingues (ou plus!). Il suffit de naviguer entre les deux pour monter les versions.

Bien que les deux versions du courriel se montent indépendamment l’une de l’autre, si votre modèle contient des portions automatisées (comme le header ou le footer), ces éléments seront déjà traduits au moment de la création du courriel. 

Modele_bilingue

Vous sauvez donc du temps dans la création, surtout qu’on sait que la traduction de tout élément est ce qui rend parfois nos tâches beaucoup plus longues, en plus d’engendrer des frais en professionnel. 

 

 

3. Choisissez bien vos images

Un courriel sans image n’est pas très attrayant. Cependant, on peut passer beaucoup de temps à chercher, choisir, modifier ou encore créer ces images. Aussi, plusieurs entreprises ne peuvent pas utiliser les services d’un graphiste ou infographiste pour créer leurs images.

Nous proposons alors deux façons de monter des courriels aux images attrayantes sans trop y passer de temps. 

Premièrement, personnalisez un modèle avec des images gratuites ou à faible coût pour économiser sur les frais d’adhésion à des banques d’images. Cet article liste une panoplie de sites moins connus que les stocks photos qui sont bien souvent répandues. 

Un autre outil bien pratique pour créer des images sur mesure à moindre coût (que nous utilisons sans arrêt chez DI) est Canva. Sa version gratuite vous permet amplement de créer des images pour vos courriels, mais aussi vos médias sociaux, publicités, documents imprimés, présentation, etc. Avec ces centaines de modèles disponibles, pas besoin d’avoir de grands talents artistiques pour créer des images attrayantes!

 

 

4. Éliminez les tâches manuelles

Faites-vous encore toutes vos tâches manuellement? Si oui, il est temps de considérer l’automatisation et de sauver du temps, puisque comme le dicton le dit: le temps, c’est de l’argent. Plusieurs courriels qui font normalement partie de vos stratégies de communication devraient être automatisés, tel que: 

Il serait peut-être pertinent de rassembler vos campagnes, ou encore votre équipe, et de regarder des campagnes qui seraient intéressantes d’automatiser afin de libérer un peu de temps pour autre chose. 

 

 

5. Supprimez les contacts inactifs

Le prix des plateformes d’envoi de courriels est bien souvent basé sur le nombre de contacts qui se trouve dans votre base de données. Pour diminuer les coûts mensuels ou annuels, vous devriez également penser à automatiser les désabonnements complets et les validations d’erreurs d’adresses courriel. Cela vous évitera d’envoyer d’autres messages à ces adresses, qui de toute façon ne sont pas permises par la loi, ou ne se rendront tout simplement pas à destination.

Bien qu’un envoi unitaire n’est pas très cher, le prix peut quand même augmenter rapidement si vous en envoyez souvent à des contacts qui ne devraient pas en recevoir de toute façon. Cela vous évitera, de un, des coûts d’envois non nécessaires (et de potentielles poursuites pour des envois à des gens désabonnés!) et de deux, le temps de traitement manuel pour le faire vous-même.

En plus, une fois reconnues, ces adresses peuvent être supprimées de vos bases, puisque vous ne pouvez pas les utiliser de toute façon. Bien que supprimer des adresses courriel, une denrée difficile à obtenir, est crève-coeur, vous êtes mieux de respecter le souhait des désabonnements, surtout avec la Loi C-28 et le Projet de Loi 64. Ces contacts pourront toujours de réabonner de toute façon, avec une adresse plus récente et valide, en plus. 

Si les bonnes pratiques pour maintenir votre base de données propre vous intéressent, je vous suggère cette lecture d’une collègue.

 

 

6. Faites des tests pour éviter les envois inutiles

Vous n’êtes pas certain du contenu d’un courriel? De sa fréquence d’envoi ou encore du moment de cet envoi? Les AX Tests seront alors vos meilleurs amis. Pour éviter de monter des courriels qui n’auront aucune valeur ajoutée à vos contacts, effectuez un envoi simple à une petite portion de votre base. Évaluez ensuite le taux d’ouverture et de clic sur votre offre pour en dégager l’intérêt. 

Si vous voyez que cela fonctionne bien,  »jazzez » un peu plus ce courriel et envoyez-le au reste de vos contacts. Vous pouvez aussi tester certains aspects de vos courriels pour vos envois fréquents ou encore automatisés. 

C’est aussi un bon truc pour limiter les dépenses de marketing en général. Par exemple, éliminez les contenus qui ne fonctionnent pas ou encore les événements avec peu de participants!

 

 

7. Limitez les solutions multiples

L’envoi de courriel est souvent associé à d’autres formats de communication, comme une page de destination, la gestion de la base de données des contacts, le marketing automatisé, le suivi web et autres comportements en ligne. Bref, obtenir la big picture quant aux directions qu’un contact peut prendre après avoir reçu un courriel est important pour faire des campagnes qui sont pertinentes et connectées les unes aux autres. 

Si vous travaillez avec des outils qui ont chacun une spécialité, il se pourrait qu’un outil plus centralisé comme celui de Dialog Insight vous convienne davantage. Dans une même solution, nous offrons le rassemblement des informations clients pour des profils clients 360, l’envoi de messages sous plusieurs formes (courriel, SMS, notification push), avec des outils web comme des pages de destination et des popups, et finalement l’analyse des comportements clients sur les messages, sur le web, et sur les magasins en ligne. 

Dans un outil plus centralisé, il y a de fortes chances qu’il vous en coûte moins cher d’opérer vos opérations de communication et de marketing. En plus, cela limite la complexité technologique du transfert d’information, et si vos équipes marketing sont moins techniques, il sera plus simple de monter des campagnes multi ou omnicanales, en plus de suivre les résultats à haut niveau. 

 

 

Conclusion

Voilà! Nous espérons que ces quelques trucs vous aideront à optimiser vos pratiques de marketing par courriel afin de diminuer les coûts de ces dernières. Bien que le courriel soit un canal bien ancré dans nos plans de diffusion, il est toujours possible de maximiser nos efforts à moindre coût!

 

 

Améliorez encore plus la performance de vos courriels!

Mesurez les KPI’s de vos courriels avec cet aide-mémoire

Ça m’intéresse