Campagnes marketing et omnicanal

7 tactiques marketing à ne pas négliger présentement (COVID-19)

Nul besoin de dire que la crise du COVID-19 et le confinement de la population amène plusieurs défis aux entreprises. Les professionnels du marketing doivent revoir leurs stratégies et évaluer si celles-ci sont toujours pertinentes ou s’ils doivent :

  1. La modifier
  2. La mettre sur pause
  3. Élaborer une stratégie de remplacement
  4. Élaborer de toutes nouvelles stratégies à partir de zéro

Certaines stratégies devront malheureusement prendre le chemin du placard pour un certain temps encore, mais d’autres sont encore très pertinentes, même dans notre situation. Elles permettront certainement à votre communauté de ne pas vous oublier. 

Nous avons donc répertorié les tactiques marketing encore pertinentes en temps de crise, qui nous l’espérons, vous inspirerons certaines campagnes éventuelles. 

 

 

1. Les concours

Faire des concours en ce moment est une tactique qui peut donner un peu de légèreté à la situation. Présentement, tout ce que les gens voient, lisent et entendent est en lien avec le COVID-19. Il y a donc une certaine lourdeur dans leur quotidien et parler d’autre chose peut faire le plus grand bien. C’est pourquoi lancer un concours peut être une bonne idée, surtout si celui-ci est bien adapté à la situation! 

Une actions sur un concours peut se diriger vers le partage d’une photo, répondre à une question, laisser un commentaire, regarder un live, suivre quelqu’un, s’abonner, etc. 

Le prix

En étant presque tous confinés, le plus petit des prix peut devenir le plus intéressant des cadeaux puisque nous sommes revenus à nos besoins de base. Par exemple, je connais plusieurs personnes qui donneraient tout pour avoir une coupe de cheveux en ce moment… Ce peut aussi être un abonnement mensuel gratuit à un service de streaming comme Netflix, un pyjama confortable, un livre de recettes ou un jeu de société! 

Bref, laissez aller votre imagination, essayez de trouver ce que les gens ont le plus besoin présentement et ce qu’ils font pour se divertir et misez là-dessus. Les participants apprécieront certainement l’attention, même si la valeur du prix n’est pas la plus élevée.

De plus, en offrant des plus petits prix (mais non moins utiles), vous pourrez aussi faire des concours plus régulièrement et augmenter votre visibilité à plus long terme. Et comme on ne sait pas combien de temps nous seront confinés, c’est aussi une question de prudence au niveau des dépenses.

Par contre, si vous n’êtes pas en mesure d’offrir vos propres produits ou services, essayez de choisir des récompenses en lien avec votre entreprise et qui s’alignent bien avec votre image de marque. Vous pouvez également faire des partenariats pour vous assurer d’avoir une bonne visibilité auprès d’une clientèle secondaire. En plus d’encourager des entreprises locales!

En effet, maintenant plus que jamais, offrir des produits québécois est très apprécié par la population (et par l’économie!). Cela démontre que vous faites votre part, que vous participez au mouvement pour soutenir les entreprises locales. En plus, vous faites connaître d’autres entreprises québécoises à vos abonnés. Nous sommes en temps de guerre, il est temps de laisser tomber notre individualisme et de se serrer les coudes. Soutenir les entreprises d’ici est un très bon moyen de le faire, tout en ne se faisant pas oublier.

La diffusion

Pour ce qui est de la diffusion de votre concours, tout dépend de votre objectif… Si vous voulez diriger les gens sur votre site Web, vous pouvez créer un formulaire à remplir sur celui-ci, ou faire une landing page super performante dédiée à ce concours. De cette façon, vous pourrez continuer de générer du trafic sur votre site Web et récolter des nouvelles données clients. Ces deux solutions sont facilement réalisables avec la plateforme Dialog Insight. 

Par contre, je recommande aussi de partager votre concours sur vos réseaux sociaux car ce sont les canaux les plus utilisés présentement. Toute interaction que nous avons avec les autres est faite via les réseaux sociaux, c’est donc à cet endroit que vous aurez la plus grande portée. Vous pourrez ainsi créer un plus grand engouement autour de votre concours.

 

 

2. Les médias sociaux

Comme mentionné précédemment, Facebook (pour ne nommer que lui) fait face à un taux de fréquentation record depuis le confinement. 

Comme l’économie est au ralenti et que les activités des entreprises le sont aussi (en tout cas pour la plupart), pourquoi ne pas prendre le temps que vous avez pour vous pencher sur la question des médias sociaux? 

Ceux qui ont déjà une stratégie claire et efficace, il faut bien évidemment l’adapter à la situation d’aujourd’hui. Pour ceux qui utilisent les réseaux sociaux un peu par obligation, parce que leurs compétiteurs y sont, mais sans vraiment avoir de stratégie… Eh bien, c’est le moment rêvé de revoir votre utilisation!

Testez différentes approches, sortez votre créativité pour créer des publications engageantes, qui susciteront des conversations … bref, c’est le temps de parler à votre communauté, elle vous écoute plus que jamais! Par ailleurs, les lives n’ont jamais été aussi populaires. Lancez-vous!

 

 

3. Connectez avec votre audience

Présentement, une grande partie de vos clients cherchent probablement désespérément de quoi se divertir. Saisissez donc cette chance que vous avez de créer du contenu pour tous ceux qui ont le temps de vous écouter, de vous lire ou de vous regarder. 

C’est aussi une belle occasion de connecter avec vos clients, leur poser des questions, interagir avec eux et prendre le pouls de leurs besoins. Si vous n’êtes pas certain de ce qui est pertinent en ce moment pour vos clients, posez-leur directement la question, ils vont certainement apprécier que vous vous en souciez. 

Profitez des  »Ask Me Anything » sur les stories Instagram, ou lancez des polls de discussion directement sur vos pages sociales. 

Vous pourrez par la suite créer du contenu qui répond bien à leurs besoins et qui vous permet de rester top of mind. Vous pouvez soit vous positionner comme expert (offrir des formations, webinaires, podcasts en ligne, écrire des articles de blogue, etc.), divertir vos contacts d’une quelconque façon en lien avec votre industrie, ou simplement en les informant ou les éduquant. 

 

 

4. E-commerce

Aujourd’hui plus que jamais, l’expérience d’achat en ligne doit être optimisée et sans accroche. Chaque étape du parcours doit être pensée, question d’offrir une valeur ajoutée et faire avancer vos prospects vers l’achat. Les temps ont plus de temps que jamais pour magasiner, comparer les prix, poser des questions à leur entourage … vous ne voudriez pas que des ambuches dans le processus d’achat en ligne mène vers des abandons de panier. 

Autre tactique essentielle en ce moment, c’est celle du panier d’achat abandonné. Elle consiste à repérer lorsqu’un contact ajoute un article dans son panier d’achat, mais quitte sans avoir acheté ce qu’il désirait. Ensuite, vous contactez cette personne (l’utilisation du courriel est la plus fréquente pour ce type de communication) en lui rappelant qu’il a oublié un article dans son panier et que celui-ci est toujours disponible s’il change d’idée. Certaines entreprises incluent un rabais dans cette communication pour aider à finaliser l’achat, ce qui fonctionne généralement très bien. 

Il s’agit d’une tactique en or, et qui n’est pas si difficile à implanter si vous utilisez une plateforme comme Dialog Insight. Nous avons une équipe qui peut vous aider dans cette stratégie. 

Une grande nouvelle pour cette portion E-commerce, il sera maintenant possible pour les entreprises de vendre gratuitement sur Google. Bien que cela soit déployé en premier au États-Unis, cette opportunité devrait arriver globalement à la fin de l’année. Vous pourriez profiter de ces temps plus calmes pour planifier votre stratégie de vente à ce niveau. 

 

 

5. Programme de loyauté

Si vous avez un programme de loyauté, c’est un bon moment pour le revoir et l’adapter à notre nouvelle réalité. Certaines récompenses ne pourront pas être utilisées avant un bon moment et certaines manières d’accumuler des points ne sont actuellement pas possible. Il est donc important de revoir cela, question de vos clients en bénéficient pour mieux reprendre après la crise. 

À l’opposé, si votre programme est en hausse vu les circonstances de la crise, ne le voyez pas comme prendre avantage de vos clients, mais plutôt comme une façon de les aider. Ici aussi, si vous devez revoir les récompenses, les actions à faire … pourquoi pas. Mais n’hésitez pas à communiquer ces avantages à vos clients afin qu’ils en profitent au maximum eux aussi. 

Si vous n’avez pas de programme de loyauté en place, c’est peut-être le bon moment d’en élaborer un. L’heure est à la générosité et toutes les actions humaines sont appréciées. Ne perdez donc pas cette chance de remercier vos clients qui vous soutiennent en ces temps difficiles et trouvez un moyen de les récompenser convenablement. Tout comme les concours, ce n’est pas obligé d’être une récompense gigantesque. Le plus petit prix peut faire les plus heureux, il suffit juste de bien connaître les besoins de vos clients et de miser là-dessus. 

Pensez aussi à supprimer toute date limite sur vos récompenses. Comme tout est incertain présentement, c’est plus prudent pour garantir la satisfaction de vos plus fidèles clients. Certains sont probablement au chômage, ou n’utilisent simplement pas vos produits présentement. Il est donc important de leur garantir qu’ils peuvent utiliser leur récompense quand tout sera rentré dans l’ordre même s’ils n’achètent plus vos produits pendant la crise.

 

 

6. La segmentation et les personas

Bien sûr, de telles stratégies ne peuvent se faire correctement sans une tactique de segmentation et par l’élaboration de personas. Ce sont deux éléments primordiaux en temps normal et encore plus importants maintenant. La connaissance de vos clients est la clé de toutes vos stratégies. 

Peut-être que vous le faisiez déjà auparavant, et c’est d’ailleurs excellent! Par contre, vous devriez refaire l’exercice pour comprendre ce que vos clients sont devenus en temps de confinement. Ceux placés en haut de la pyramide de priorisation sont potentiellement à la maison à s’occuper de la famille, ou encore sur le chômage pour une période indéterminée. Comment cela affecte-t-il votre offre ? Si vous êtes assez proche de certains de vos clients, pourquoi ne pas leur demander pour obtenir le poulx directement, principalement en B2B. 

Est-ce que cela veut dire de jeter tout le travail que vous aviez fait? Non, pas du tout! Vous aurez plutôt des personas adaptés, et fort probablement de nouveaux segments basés sur ces analyses. En plus, si vous avez les outils pour mesurer vos données et comprendre les changements de comportement, prenez le temps de le faire. 

Vous pourrez ainsi envoyer les communications appropriées aux bonnes personnes et ne pas irriter des segments de clients pour lesquels la situation a changé. Il est important de rester pertinent malgré tout. Cette étape vous aidera également à l’amélioration de votre expérience client globale.

 

 

7. Le marketing d’influence

Le marketing d’influence a toujours sa place parmi vos tactiques marketing. Surtout que nous sommes plus que jamais sur nos réseaux sociaux maintenant que n’importe quand avant la crise. Une tactique de ce genre a plusieurs avantages, et celle-ci a aussi évolué depuis la crise. 

Premièrement, les influenceurs sont prêts à encourager et surtout actifs dans la promotion d’entreprises locale. Certains le font même gratuitement, sans avoir et s’attendre à un retour de leur part. Vous pourriez donc envoyer des produits à ces derniers en les invitant à les partager dans leur communauté. Vous pourriez être surpris des résultats. 

Sinon, vous pouvez passer par des avenues plus classiques, soit en payant pour la promotion d’un contenu en particulier, en fournissant un lien d’affilié, ou encore un code à rabais spécifique à l’influenceur afin que celui-ci gâte ses followers. Ces approches sont d’autant plus intéressantes aujourd’hui vu l’augmentation de l’utilisation de la plupart des plateformes sociales. Il s’agit d’un auditoire plus engagé que celle que vous trouverez dans d’autres canaux actuels. 

Vous pourriez même aller plus loin, et commencer à penser à l’après-crise. Des entreprises peuvent faire des partenariats à plus long terme avec certains influenceurs, ce qui peut-être intéressant puisque la relation entre les deux partis se développe à terme, et cela peut amener des bénéfices à tout le monde.

Finalement, mentionnons que les influenceurs sont des travailleurs autonomes. Puisqu’il s’agit d’un type de travailleur particulièrement touché par la crise, si votre entreprise peut se le permettre, il pourrait être intéressant de les soutenir avec différentes approches. 

 

Pour conclure

En conclusion, plusieurs des tactiques d’avant crise sont encore d’actualité, mais il faut les revisiter en les adaptant, et en faisant preuve d’une grande empathie. Nous vivons une situation exceptionnelle, ce qui fait que les mêmes règles ne s’appliquent pas nécessairement.

De plus, comme tout le monde semble avoir plus de temps, pourquoi ne pas faire des tests? Penchez-vous sur différentes hypothèses, question d’imbriquer les différents morceaux de votre stratégie marketing, surtout en pensant à ce qui pourra s’appliquer pour après la crise. 

Bonne planification!