Gestion des données clients

9 trucs pour augmenter la performance de vos formulaires d’acquisition

C’est fait, vous avez tout mis en place pour attirer les gens sur votre site Web: les campagnes de mots clés, les médias sociaux, l’achat de publicité, etc. Maintenant, vous devez envisager convertir ces nouveaux visiteurs en prospects. Une étape importante: attirer leur attention afin qu’ils vous fournissent leurs coordonnées et débuter votre relation d’affaires.

L’outil idéal pour y arriver? Les formulaires d’acquisition bien sûr… C’est écrit dans le titre!

Voici donc quelques trucs utiles pour optimiser le taux de conversion de vos formulaires et augmenter votre liste de contacts. Ça fait plaisir!

 

1. Mettez en évidence vos appels à l’action

Assurez-vous que toutes les pages de votre site Web disposent d’une zone afin d’inviter l’internaute à poursuivre son parcours d’achat vers une page informative ou une page de vente. En fait, chaque page devrait être pensée pour faire avancer votre visiteur dans le parcours d’achat. Donc, chaque page devrait avoir son objectif et devrait contenir au moins un appel à l’action qui guide le visiteur vers ce même objectif. 

 

2. Limitez le nombre de champs demandés

Le nombre de champs demandé dans un formulaire est un élément assez tricky à déterminer. En effet, plus il y a de champs à remplir, plus vos visiteurs risquent de se décourager et d’abandonner avant la fin. Par contre, et c’est là que ça devient plus tricky, c’est que les visiteurs qui eux, se seront rendus jusqu’à la fin, ont beaucoup plus de chances d’être qualifiés (même si vous risquez d’en avoir moins).

Au contraire, si vous faites un formulaire très court et facile à remplir, vous aurez probablement plus de prospects, mais il se peut que ceux-ci soient moins qualifiés. Cela dépend beaucoup du bénéfice que vos visiteurs ont de remplir votre formulaire, votre promesse. Il faut donc trouver votre juste milieu et la formule qui fonctionne pour vous ne fonctionnera pas nécessairement pour tout le monde. Faites le test! 

 

3. Courtisez avant d’engager

Tout comme dans une relation amoureuse, prenez le temps d’apprendre à vous connaître. Ne tentez pas de tout savoir dès le début. Réduisez au minimum l’information demandée, conservez uniquement ce qui est nécessaire dans le cycle actuel du client. De plus, ne demandez que des informations générales, vous aurez davantage de résultats car vos internautes n’auront pas peur.

De plus, il est possible de faire du profilage progressif. Cela consiste à demander le stricte minimum au tout début et à chaque fois que le contact interagit avec votre entreprise, vous lui demandez quelques informations supplémentaires pour compléter son profil, en demandant de nouvelles informations (parfois plus personnelles). C’est donc graduel, plus votre contact interagit avec votre entreprise, plus vous obtenez de nouvelles informations sur celui-ci. Ce qu’il faut retenir c’est avant tout de commencer en douceur car brusquer vos visiteurs ne peut que les faire fuir. 

 

4. Profitez de toutes les opportunités

Un formulaire peut s’adapter à plusieurs circonstances différentes. Usez de stratégies pour offrir des options selon le cycle d’achat de votre visiteur telles que contactez-nous, demandez une démo, télécharger un document, prendre un rendez-vous, abonnez-vous à notre infolettre, etc.

Chaque fois que vous avez l’opportunité de demander les informations de vos visiteurs en échange de quelque chose de votre part, mettez un formulaire. Ainsi, vous ne laisserez échapper aucun contact, car chacun vient sur votre site pour une raison différente, il est donc important de toutes les exploiter.

 

5. Évitez toute distraction

Conservez l’intérêt de l’internaute en éliminant tout autre appel à l’action. Limitez les éléments de navigation entourant votre formulaire, comme les barres latérales. Ceux-ci ne servent qu’à distraire votre visiteur de son objectif. Surtout, ne mettez aucun lien directement dans le formulaire qui dirige à une autre page. Vous pourriez perdre un prospect en faisant cela.

En fait, c’est un peu le même principe qu’une landing page, construisez votre page en faisant en sorte que l’internaute n’a qu’un seul choix à part quitter et c’est de défiler plus bas, jusqu’à votre formulaire et de le remplir. 

 

6. Utilisez un design simple et attrayant

Votre objectif principal est de collecter de l’information. C’est pourquoi le choix d’un design épuré vous rendra grand service. Mettez-vous à leur place: vous arrivez sur un site Web qui semble offrir des solutions qui répondent à vos besoins. Ensuite, vous arrivez à un formulaire que vous étiez fin prêt à remplir pour obtenir de l’information supplémentaire, mais vous ne savez plus ou donner de la tête tellement il y a d’éléments textes et graphiques et… c’est trop, vous décidez de quitter et cherchez une autre entreprise qui pourra répondre plus facilement à vos questionnements.

Cela doit arriver beaucoup plus souvent qu’on le pense. Simplifiez donc votre formulaire en utilisant une seule colonne, un fond blanc et le moins de texte superflu possible et vous pourrez certainement obtenir de meilleurs résultats. 

 

7. Facilitez-leur la tâche

Regardez et analysez votre formulaire en prenant la position de l’internaute. Utilisez un titre qui ne laisse aucune place à la confusion quant au but du formulaire. Choisissez aussi des sous-titres clairs pour diviser votre formulaire et aider à la navigation. Assurez-vous que toutes les étiquettes soient compréhensibles et offrez des listes déroulantes si nécessaires. Songez à mettre des questions si c’est possible.

De plus, si cela s’applique, expliquez les avantages que votre visiteur a de vous laisser ses informations. Souvenez-vous que votre prospect doit sentir que c’est lui qui a besoin de vous et non l’inverse. Vous pourriez également expliquer les étapes qui suivront la complétion du formulaire pour que votre contact sache à quoi s’attendre et quelles sont les prochaines étapes. 

 

8. Optimisez vos boutons

Premièrement, vos boutons devraient être d’une bonne grosseur pour qu’ils soient faciles à repérer. Ils devraient d’ailleurs être les éléments qui attirent le plus l’attention. C’est pourquoi utiliser des boutons graphiques, avec des couleurs contrastantes est une très bonne idée. 

Modifiez également les termes de vos boutons afin qu’ils reflètent directement le bénéfice: Demandez une demo, Communiquez avec moi, Inscrivez moi au bulletin, etc. Car dorénavant, Cliquez ici n’est plus suffisant. C’est l’appel à l’action le plus utilisé par les entreprises et cela fait en sorte qu’on ne le voit tout simplement plus… Ce serait dommage de laisser passer une opportunité à cause de cela!

 

9. Précisez les erreurs

Advenant une erreur sur le formulaire, alignez le texte d’erreur. N’obligez pas votre internaute à chercher à quel endroit une erreur s’est produite, dirigez-le. Il n’y a rien de plus frustrant que de vouloir s’inscrire mais de ne pas y parvenir à cause d’une erreur que vous n’êtes pas capable de repérer. 

 

Bonus: N’oubliez pas le reCAPTCHA

Un CAPTCHA est un programme de Google que vous pouvez mettre dans vos formulaires pour filtrer les robots des humains avec des tests que seuls les humains peuvent répondre. Ce peut parfois être une simple case à cocher, mais ça peut aussi être des images à sélectionner ou un texte à écrire… 

Avec cela dans vos formulaires, vous vous assurez de ne récolter que des adresses courriel fiables et non du spam. Vous devriez donc en mettre un dans tous vos formulaires, ça ne coûte rien et c’est très efficace!

 

Conclusion

Avec ces trucs, vous pourrez enfin maximiser les résultats de vos formulaires! De plus, si vous voulez en apprendre davantage suite à votre premier contact afin de faire avancer le client dans son cycle. Nous vous suggérons d’adopter des scénarios via le message de bienvenu, la page de confirmation suite à l’envoi du formulaire et toutes vos autres communications. Vous pourrez alors user de stratégies créatives pour récupérer des données via d’autres formulaires Web et les comportements de vos visiteurs. Mais ça, c’est un autre sujet!