Optimiser son gabarit de courriel pour les filtres anti-spams

Nous recevons tous plusieurs courriels par jours et rien n’est plus banal qu’aller consulter notre boite de réception : ça fait partie de notre quotidien. Par contre, pour ceux qui les envoient, ce n’est pas toujours aussi simple… Avec l’évolution des filtres anti-spams, il n’est pas toujours évident de se retrouver du bon côté de la clôture. Dans cet article, nous élaborons une liste d’actions simples, mais souvent oubliées pour maximiser l’affichage de vos courriels ainsi que leur réception.
  • Partagez   
Marketing par courriel

Optimiser son gabarit de courriel pour les filtres anti-spams

1024 536 Dialog Insight

Nous recevons tous plusieurs courriels par jours et rien n’est plus banal qu’aller consulter notre boite de réception : ça fait partie de notre quotidien. Par contre, pour ceux qui les envoient, ce n’est pas toujours aussi simple… Avec l’évolution des filtres anti-spams, il n’est pas toujours évident de se retrouver du bon côté de la clôture. Dans cet article, nous élaborons une liste d’actions simples, mais souvent oubliées pour maximiser l’affichage de vos courriels ainsi que leur réception.

 

 Les bases

  1. Délivrabilité du courriel

Le classement des courriels se fait automatiquement par le filtre anti-spam des plateformes d’envoi et de réception de courriels. Un courriel est évalué par ces filtres en fonction de plusieurs critères, dont l’adresse IP relié au courriel. Cependant, ces filtres sont propres à la plateforme utilisée, qui déterminent un score de pertinence. Ainsi, plus le score est élevé, plus vous êtes considéré comme indésirable.

  1. Choisir sa solution marketing par courriel

La première étape pour vous assurer que vos messages ne soient pas détectés comme pourriels est de choisir la bonne solution d’envoi. Cette étape est primordiale car les filtres anti-spams examinent, comme mentionné, la réputation des adresses IP utilisées pour chaque envoi. En fonction de celle-ci, ils bloquent ceux provenant de leur blacklist, ce qui nuit à l’affichage de votre message. Nous conseillons donc d’opter pour une solution sérieuse comme celle de Dialog Insight, puisqu’elle travaille énormément à améliorer l’ensemble de ses adresses IP pour éviter que ce problème survienne.

  1. L’expéditeur

La confiance que porte le destinataire pour l’adresse d’expédition est directement reliée à la délivrabilité du courriel. Si les gens n’ont pas confiance ou ne reconnaissent pas le nom de l’entreprise qui envoi les courriels, ils ne l’ouvriront tout simplement pas. Ainsi, changez le moins souvent possible le nom et l’adresse de l’expéditeur de courriel car cela permet de bâtir une réputation vis-à-vis des filtres anti-spams avec le temps.

 

 Les 3 essentiels d’un bon gabarit de courriel

  1. L’objet de votre courriel :

L’objet de courriel est un des éléments déterminant du taux d’ouverture qui lui est directement relié à la pertinence du message. Donc, en augmentant votre taux d’ouverture, vous diminuez vos chances d’être considéré comme indésirable aux yeux des filtres anti-spams. Voici donc quelques règles de base à respecter pour soigner l’objet de vos courriels :

  1. NE PAS ÉCRIRE EN LETTRES MAJUSCULES;
  2. Être clair et concis : veillez à ne pas dépasser les 50 caractères, sinon il sera coupé et votre taux d’ouverture en sera pénalisé. N’hésitez pas à utiliser un outil en ligne pour compter les Pixels ou les mots;
  3. L’objet doit être en lien direct avec le contenu du courriel;
  4. Faire attention aux mots choisis (certains mots sont directement associés aux pourriels. C’est le cas de : gratuit, offre, promo, urgent, 50%, Etc.).

 

  1. Le contenu de vos emails :

De nos jours, le mot d’ordre en contenu marketing est : qualité. Produire du contenu de qualité dans vos envois courriel permet de vous forger une réputation en tant qu’emailer. Plus vos contenus sont de qualité, plus les gens seront intéressés à ouvrir vos prochains courriels. Ceci vous offre un avantage aux yeux des filtres anti-pourriels. Pour y arriver, certains éléments sont indispensables, en voici quelques un :

Les images

Un bon ratio entre le nombre d’images et la quantité de texte est très important car les filtres anti-spam ne peuvent pas lire les images. Celles-ci devraient toujours servir d’appui visuel au texte et non le remplacer. Dans cette lignée, une seule grande image en guise de courriel n’est pas une bonne idée. De plus, pensez que la plupart des plateformes de messageries n’affichent pas automatiquement les images lors de la réception d’un courriel. Assurez-vous également d’ajouter un texte alternatif à vos images, au cas où celles-ci ne s’afficheraient pas.

Lien de désabonnement

Afin d’être conforme à la loi C-28, veillez à TOUJOURS ajouter un lien de désabonnement fonctionnel dans chacun de vos courriels. Un courriel sans lien de désabonnement a plus de chances d’être considéré comme un spam et augmente vos chances d’être l’objet d’une plainte par vos destinataires. Certaines plateformes, dont Dialog Insight, vous offrent un formulaire de désabonnement déjà formaté que vous pouvez simplement glisser dans votre courriel, dans le but de vous faciliter la tâche.

Autres liens

Avant de faire un envoi de masse, vérifiez  que tous les liens de votre envoi fonctionnent bien et qu’aucun d’eux ne dirigent vers une page web inexistante. Les liens brisés ou qui ne mènent nulle part font paraître moins crédible. Les liens d’URL raccourcis peuvent nuire également.

 

  1. Liste de contacts

Finalement, comme dernier point, il est important de nettoyer votre liste de contacts pour ne pas conserver d’adresses qui n’ouvrent jamais vos courriels. Cela vous nuit vis-à-vis des filtres anti-pourriels, puisque tout revient à la crédibilité de votre adresse IP. De toute façon, si ces contacts n’ouvrent jamais vos courriels, c’est qu’ils ne sont pas intéressés.

En relation aux contacts non intéressés, nous déconseillons fortement d’acheter des listes de contacts. À la base, ils ne sont probablement pas intéressés à ce que vous avez à offrir, et pourrait ainsi diminuer grandement votre taux d’ouverture. Invitez également vos destinataires à vous ajouter dans leur carnet d’adresses pour diminuer les chances d’atterrir dans la boite de courrier indésirable.

 

Pour les plus avancés (le gabarit HTML)

Si vous avez déjà eu à programmer un courriel, vous savez que ce n’est pas toujours une partie de plaisir. La réalisation d’un message en HTML n’est pas simple et ceci est dû en grande partie à la disparité de fonctionnement entre les différentes boîtes de messagerie. Les logiciels comme Outlook et Thunderbird ont un fonctionnement bien différent des webmails comme Gmail, Yahoo et Outlook.com. Afin de vous assurer un affichage réussi, considérez les éléments suivants :

  1. Le flash, le JavaScript et autre effet que vous voudriez inclure dans votre message ne sont malheureusement pas supportés par les logiciels de messagerie. Ils sont généralement bloqués par les anti-spam ou relayés à la boîte de courrier indésirable. Évitez aussi les images en arrière-plan qui ne sont pas supportées non plus.

 

  1. Simplifiez votre mise en page le plus possible. Les filtres anti-spam n’aiment pas voir trop de couleurs dans un courriel, restez sobre. Privilégiez une structure se lisant à la verticale, puis utilisez les polices de caractères standards (Arial, Verdana, Helvetica, Times, etc.). De plus, limitez votre utilisation du gras, italique ou souligné dans votre contenu. La largeur de votre gabarit ne devrait pas dépasser 650 pixels.

 

  1. Placez le contenu le plus important dans la zone de prévisualisation du message. Il s’agit de la zone qui est affichée avant que le message ne soit ouvert. Bien que la dimension de la zone varie beaucoup selon le logiciel de messagerie utilisé, la partie supérieure gauche du message sera toujours celle affichée.

 

Et pour le mobile ?

Pour optimiser un gabarit mobile, privilégiez une structure sur une seule colonne. Adaptez les « calls-to-action » pour qu’ils puissent être cliqués facilement avec les doigts. Les textes doivent aussi être assez gros pour être bien lus. Pensez à utiliser le « responsive » afin que votre gabarit s’ajuste à toutes les tailles d’appareils sur lesquels le courriel pourra être lu.

 

Conclusion

Finalement, la création de courriels, rendus et délivrés parfaitement sur toutes les plateformes, est plus complexe qu’il n’y paraît. C’est pourquoi une expertise dans le domaine s’avère nécessaire. Dialog Insight ne cesse de développer des solutions simplifiées sur sa plateforme pour vous aider à appliquer tous ces éléments plus simplement et à les adapter facilement à votre réalité d’entreprise. Si vous avez besoin de conseils pour définir le contenu de vos messages, notre équipe peut vous aider ! Contactez-nous au besoin.

VOUS AIMEREZ AUSSI